La carte familière

Avec le nouveau confinement, nos restaurateurs souffrent d’une crise dont ils ne sont pas responsables… Pour les soutenir, je vous propose un peu d’humour dans cette période qui n’est drôle pour personne.

En France, nous pouvons être fiers de notre gastronomie. Nous avons également une belle langue, riche en matière de lexique culinaire. Cela vaut également pour le registre familier : bouffe, pinard, patates, claquos, bibine et autres bonbecs…

Imaginez la carte d’un restaurant rédigée uniquement avec de tels vocables… Ce serait inhabituel, original, et peut-être même vendeur. Essayons de voir ce que ça donne ! 😊

Voici la carte d’un resto de proximité sans prétention :

Aux délices du linguiste

Nos mets :

Plats de résistance :

  • Tartiflette normande
  • Saumon à l’oseille

Desserts :

  • Crème brûlée
  • Gâteau de bonbons

Nos boissons :

Boissons alcoolisées :

  • Vin blanc
  • Vin rouge
  • Bière

Boissons chaudes :

  • Thé
  • Café serré
  • Café allongé

Boissons fraîches :

  • Eau plate
  • Eau pétillante

Rien de plus classique… Voilà maintenant ce que donnerait la même carte en langage familier :

À la bonne graille du linguiste

Bouffe :

Pour se faire péter la panse en salé :

  • Patates au claquos
  • Poiscaille qui coûte un bras, accompagnée de fric végétal

Pour se faire péter la panse en sucré :

  • Crème cramée
  • Gâteau de bonbecs

Bibine :

Tise :

  • Vinasse blanche
  • Pinard rouge
  • Binouze

Bibine qui crame la gueule :

  • Pisse-mémé
  • Kawa corsé
  • Jus de chaussette

Bibine qui caille :

  • Château-la-Pompe
  • Flotte qui pique

Voilà pour cette publication en soutien moral aux restaurateurs français. Bon courage à tous pour le confinement ! En union de prière avec ceux qui sont particulièrement touchés !

Jean O’Creisren

Crédits images 1 et 2 : https://fr.freepik.com/photos-vecteurs-libre/conception




Vous aussi, vous aimez la bonne cuisine ?

Vous aimerez :

Riz-dinde au miel

Litanie des vins et des fromages français

Vous aussi, vous aimez jouer avec les mots ?

Vous aimerez :

L’argot des cathos

Les jurons distingués

Les textos littéraires

La finance vulgarisée

Blagues espagnoles et latino-américaines

Comment disait-on, dans la Grèce antique… ?

Nous parlons tous arabe sans le savoir…

Litanie des vins et des fromages français

Une soirée étudiante qui foira…

Les nouvelles blagues

Parlez-vous angevin ?

À la mémoire du Líder Máximo

Riz-dinde au miel (recette en style culinaire-juridique)

Ingrédients :

  • Riz (de préférence produit pas trop loin de chez vous, par exemple en Camargue ou en Italie)
  • Crème fraîche
  • Moutarde
  • Miel
  • Oignons
  • Escalopes de dinde
  • Éventuellement herbes de Provence et/ou cumin selon vos goûts (et/ou allergies).

Ne me demandez pas d’infos sur les proportions ; je fais tout au pifomètre ! 😊

Ustensiles :

  • Assiette ou planche à découper
  • Couteau à viande
  • Couteau à dents
  • Casserole
  • La plus grande poêle que vous aurez sous la main
  • Spatule ou cuillère en bois
  • Cuillère à soupe
  • Cuillère à café
  • Gazinière ou plaque chauffante
  • Allumette ou briquet si non inclus dans la gazinière (non applicable en cas de plaque chauffante)

1/ Faire cuire le riz dans une casserole en respectant le temps de cuisson indiqué sur le paquet. Ne pas oublier de mettre de l’eau !

2/ Pendant que l’eau bout ou pendant que le riz cuit, éplucher les oignons et les couper de la façon qui vous convient le mieux. Les faire bouillir dans une poêle assez grande avec un fond d’eau et d’huile végétale (huile de palme interdite) et couvrir. Goûter de temps en temps pour voir si c’est cuit.

3/ Mélanger environ 2/3 (ou 3/4) de crème fraîche avec 1/3 (ou 1/4) de moutarde et une cuillère à café de miel. Goûter de temps en temps pour vous assurer que la sauce est bonne. Elle doit avoir du goût, comporter assez de moutarde pour être relevée, mais pas non plus au point d’arracher sa race. Le miel doit adoucir par une petite note sucrée.

4/ Couper les escalopes en petits morceaux carrés et les faire cuire à feu vif dans la poêle avec un fond de beurre.

5/ Mélanger les oignons (une fois qu’ils sont cuits) avec la sauce puis verser le contenu dans la poêle une fois que les morceaux d’escalope sont à point.

6/ Verser le riz (il a largement eu le temps de cuire pendant que vous vous occupiez des oignons, de la sauce et de la viande) dans la grande poêle où se trouvent lesdits oignons, ladite sauce et ladite viande. Mélanger et rajouter éventuellement le cumin et les herbes de Provence.

C’est prêt ! Bon appétit ! 😊


Vous aussi, vous aimez bien manger ?

Vous aimerez aussi :